Menu
À l'époque où nous accrochions des posters de Laurent Brochard au dessus de nos lits d'enfance, nous n'avions pas de vélo de course et encore moins des jambes de champion (on n'en a toujours pas, d'ailleurs). Mais nous avions notre imagination d'enfants, et celle-ci était capable de transformer une bille ou un caillou en Marco Pantani ou en Mario Cipollini. Une après-midi oisive d'été, quelques dés, des copains et un plateau de jeu de l'oie transformé en vélodrome plus tard... le tour était joué : nous pouvions "faire" le Tour de France avec nos héros favoris.
Et les années ont passé, notre rapport au cyclisme a mûri mais notre candeur enfantine est restée. Ainsi donc aujourd'hui, nous sommes heureux de vous présenter notre jeu des petits cyclistes, en chair et en os ! Comme nous aurions rêvé de l'avoir, quelques années plus tôt... Alors comme nous, laissez-vous prendre au jeu !

5 BONNES RAISONS DE JOUER À NOTRE JEU DES PETITS CYCLISTES !

1/ Tu pourras gagner le Tour de France ailleurs que dans tes rêves

On ne va pas se leurrer : pour gagner le Tour de France il faut être britannique et maigre. Pas de bol, tu es français et un peu grassouillet... Mais sur le plateau des Petits Cyclistes, ça ne compte pas car tout est possible !

2/ Ton pote grimpeur fera moins le malin qu’à l’entraînement

Quand tu l’auras distancé à grands coups de dé dans la montagne, il arrêtera de se moquer de tes grosses cuisses et quémandera une alliance inespérée auprès de ses adversaires pour revenir dans les roues. Alors, on fait moins le malin ?

3/ C’est toi qui décide de la tournure de la course

Le Tour de France est souvent soporifique et prévisible. Ici, tu peux planter autant d’attaques de Pierre Rolland que tu veux et dynamiter la course comme bon te semble. Le directeur sportif, c’est toi ! Qui a dit qu’une échappée matinale ne pouvait pas gagner d’étape ?

4/ Parce que c’est mieux que regarder TPMP ou jouer à Candy Crush

Le jeu de société, comme son nom l’indique, se joue avec des humains réels en face de toi. Il parait même qu’avec quelques bières autour du plateau, la course devient plus folle (et sujette aux embrouilles quand tu refuses d’emmener un allié dans ta roue, petit joueur). Allez, pose ton smartphone et lance les dés !

5/ Car l’hiver est long

Si ton coach te demande où tu en es dans ta préparation hivernale, dis-lui que tu as gagné 7 fois le Tour et que tu as déjà passé le grand plateau (de jeu). En revanche, ne précise pas que la personne que tu as distancé en montagne est ton tonton Gérard. Ça le fait pas trop.