Menu
Interview des jambes de Pawel Poljanski

Ce sont les stars du moment depuis que leur photo dénudée a circulé sur le web. Les jambes de Pawel Poljanski font le buzz et nous les avons rencontrées, au plus près de phénomène qui affole la toile et la cyclosphère de Romans-sur-Isère jusqu’en Corée du Nord. 

DLM : Bonjour, vous vous sentez bien ? Vous voulez un verre d’eau ou un…

Les jambes : Nous allons bien, ne t’en fais pas. Plutôt impressionnant toute cette veinasse n’est-ce pas ? (sourire)

DLM : Concrètement je suis à deux doigts de gerber mes Miel Pops…

Les jambes : N’ayez crainte, c’est juste qu’après quasiment trois semaines de course intense sous un soleil plus chaud qu’Oleg Tinkov après huit shots de vodka, les muscles ont tendance à être ulta-irrigués et donc les veines à « sortir ». Et puis y’a pas un pet’ de graisse là-dedans ! (elles miment la voix de Ghislain Lambert) Nous sommes asséchées comme jamais mais très bien alimentées en sang, ne vous inquiétez pas.

DLM : Pourquoi en arriver là ? C’est immonde, non ? Vous ressemblez plus à une carte du réseau autoroutier qu’à une paire de guibolles…

Les jambes : C’est toute la vigueur de la course qui s’illustre physiquement. Nous avons travaillé dur, tourné vite et accusé des charges de travail colossales pour être prêtes à en découdre et nous voici au sommet de notre forme, plus sèches que le coeur de Vasil Kiriyenka !

DLM : Ça doit être un peu compliqué de vous raser... Ça ne se finit pas en bain de sang ce bordel ?

Les jambes : Mais non, on n'est pas dans un épisode de Game of Thrones là ! Après l'effort on se relâche, on ne ressemble pas tout le temps à un jambon de Bayonne en cours de salaison.  

DLM : Mais vous nous confirmez que vous êtes en bonne santé ? Vous êtes sures que vous ne voulez pas un Doliprane, un shot de morphine ou même un bout de saucisson Cochonou, j’en ai justement un sur moi et…

Les jambes : Calme-toi ma gueule ! C’est juste un peu perturbant visuellement mais nous allons bien. Regarde ! (elles se lèvent et effectuent un pas de danse de Bruno Mars)

DLM : Impressionnant. Et bien, tout ce qu’il nous reste à faire c’est de vous souhaiter bonne chance pour la suite !

Les jambes : Merci et ne t’inquiète pas pour nous, de la veine on en a ! (rires)

Rédigé par La Musette le Wednesday July 19, 2017

Plus d'articles